Parc naturel régional de Camargue (13)
mandat 1103
Mas camarguais à vendre
Exclusivité !

Unique et authentique mas camarguais à vendre entre mer, Rhône et salins,
seul dans ses 11,67 ha de splendide parc, sansouïre, prés ;
piscine, dépendances, écuries, puits, sources, rus ;
maison d’amis, maison de gardien, accueil, salles de réception.

Le cadre :
Une région authentique, un mas non moins authentique entouré de tous les charmes naturels de la Camargue protégée par l’appellation « parc naturel régional » : la plage ensoleillée et le petit port charmant au village proche ; les flamants, cygnes, hérons, busards, canards sauvages, rolliers… et surtout les petits chevaux sauvages ; les salins, les étangs, les rizières et les taureaux autour de la propriété ; vue sur le Rhône de la terrasse, sa traversée par bac à quelques kilomètres, sa voie verte de promenades à pied, vélo ou cheval… Tout un art de vivre.

Circuit des Flamants roses et du Sel
Salins-de-Giraud
Saintes Maries de la Mer
Port-Saint-Louis
Arles
Fos-sur-Mer
Martigues
Istres
Nîmes
Aix-en Provence

Présentation :

Un lieu unique de paix, colorée d’un splendide parc typique du Sud, aux senteurs de la Provence, agrandi de la nature sauvage sur 11, 67 ha libres, sans nul voisin visible (premier mas à 900 mètres). Le site antique fut choisi au centre des sources courant en rus (porteaux) autour du parc, parfois traversés de petits ponts, alimentant sols et chevaux. Le puits des écuries et le puits de la maison procurent l’eau aux humains, mais la vue s’étend jusqu’au grand Rhône miroitant au coucher, entre les grands arbres cachant les bâtiments aux chaleurs de l’été.

Touchant la propriété, et accessible directement par un portillon, la digue du Grand Rhône offre des promenades en voie verte, « grande randonnée » (à pied, vélo, chevaux au pas… environ 14 km jusqu’aux vagues de l’extrémité de la région).

Le mas, orienté sud vers sa piscine, possède une terrasse de pierres locales ombragée ; les espaces diffèrent en ambiances : terrasses, cour, parkings, espace de repos. Au nord, terrasse et jardin privatifs des amis et hôtes.

Photos des extérieurs :

Le parc :
Une longue allée privée bordée de grands arbres centenaires et marins mène au parc luxuriant ombrageant depuis sa naissance le premier bâtiment antérévolutionnaire : pins d’Alep, pins parasols, cyprès, cèdres ; palmiers, jujubier, tilleul, platanes, frêne, peuplier de Hollande, robinier, grandirent de concert avec les bâtiments attenants érigés de siècle en siècle. Libellules et papillons butinent entre tamaris, lauriers roses, laurier- sauce, rosiers, foison de vivaces de toutes couleurs… et la sansouïre odorante des terres ; buvant grâce aux roubines et aux porteaux irrigant les abords par un judicieux système de martillières.

La piscine :
Légèrement à l’écart, au sud-ouest, la piscine de 6 X 18 m (système de sécurité par alarme à infrarouges), possède un « pool house » de 54 m² ; outre le système de fonctionnement, la douche, les toilettes à l’arrière et à l’avant, avec sa terrasse couverte et sa cuisine d’été, permet d’agréables moments grâce au barbequeue.

Le parc et la piscine :

Les bâtiments :
Le « mas » en régions et langue d’Oc est comparable au « manoir » en langue et région d’Oïl… ou l’hacienda en Amérique du Sud. Au centre du domaine, possédant maison de maître, logements des ouvriers, chai, bergerie, grange à fourrage et écuries (chevaux, taureaux…), le mas en pierre de taille, ou crépis de chaux, à toiture deux-pentes couverte de tuiles romanes, domine ses terres. Sa particularité ici est d’être l’un des derniers mas avant la mer. Les bâtiments totalisent 1697 m² intérieurs, et 2269 m² développés hors œuvre.

1) La maison des propriétaires (361 m², 765 m² hors œuvre) : (photos « maison »)
Au bout de la propriété, au pignon ouest, l’habitation des maîtres demeure dans son authenticité intérieure d’antan (XVIIème siècle), avec ses pierres de taille et sa grande cheminée, style régional auquel le style moderne a ajouté une tourelle, une vaste salle, et une grande terrasse à l’étage, de laquelle on peut profiter du coucher de soleil sur le Rhône, à travers les feuillages.
* Rez-de-jardin (terre cuite ancienne) :
- entrée à escalier de bois, menant à gauche vers les séjours, et à droite vers les réserves
- séjour double XVIIème : espace salon-télé sud à arches de pierre, espace feu nord à cheminée de pierre locale, légumier de pierre à carreaux de faïence
- bureau au centre : porte régionale sur terrasse sud
- cuisine aménagée aux couleurs du Sud, achevée par un coin repas à cheminée décorée ; porte sur jardin nord-est
- salle à manger double donnant sur terrasse ombragée : espace repas sud-ouest, espace « vie » attenant nord-ouest.
* Étage :
- palier (terre cuite), desservant les pièces (dont toilettes, et pouvant communiquer avec le logement voisin « habitation 2 » :
- chambre fille et chambre garçon (terre cuite), salle de bain enfants
- chambre parentale (parquet flottant) et sa salle de bain avec douche et toilettes. Une large porte-fenêtre donne sur la terrasse sud baignée du soleil, qui domine parc, Rhône, salins et sansouïre.

La maison
des propriétaires :

2) L'habitation 2 :
accessible par une deuxième entrée sud, pouvant communiquer avec la maison principale, notamment par le palier de l’étage (110 m²).
- Salle et cuisine avec cheminée au rez-de-jardin
- 2 chambres, salle de bain et toilettes à l’étage.

3) La structure d’accueil des amis et hôtes :
* La maison d’hôtes en pierre de taille (84 m² hab, 252 m² hors œuvre) : ce bâtiment érigé le premier, traditionnellement en pierre, devenu central, possédait comme toute exploitation locale une habitation accessible par escalier au-dessus de la petite écurie (encore 3 boxes, chaudière fuel…). Devenue maison d’hôtes, ses volumes larges et hauts offrent de belles pièces rénovées avec simplicité et confort (carrelages, chauffages individuels électriques) :
- chambre nord, vue sur le parc arrière, sa salle de bain et ses toilettes
- chambre sud (3 personnes), sa salle d’eau et ses toilettes, porte-fenêtre avec vue sur le parc sud
- suite du 2ème étage sous les toits, en angle (4 couchages), sa salle de bain et ses toilettes.
* La maison d’hôtes de plain-pied (117 m² ) : de construction plus récente, elle joint le bâtiment des réceptions aux grandes écuries, dans le style « manade », avec ses 2 patios sud.
- L’entrée indépendante au nord sur grande terrasse entourée de végétaux donne sur une belle salle de séjour carrelée ;
- cuisine aménagée et équipée.
- salle de bain ; toilettes séparées.
- 2 chambres avec chacune son patio, séparé de l’autre par un mur (vue sur le jardin sud).
* Les salles de réceptions (210 m² ) : ancien chai remonté en 2006 entièrement en pierre, dallé de pierre du Gard (toiture tuiles romanes), sur 2 niveaux :
- salle à manger des hôtes (communiquant avec la salle de réception)
- cuisine semi-professionnelle à l’arrière
- toilettes dames, hommes ; coin lavabos.
- salle de réception alliant rustique et design, ouverte au sud et au nord, murs en pierre apparente (accès cuisine et autres pièces du RDC)
- salle en mezzanine au-dessus de la salle-à manger des hôtes (parquet).

Classe énergétique :
DPE non exigible.

La structure d'accueil :

4) Les dépendances :
* Grandes écuries 326 m² de 10 boxes (murs mâchefer) ; sellerie.
* Maison de gardien ou du lad, 75 m², libre, de plain-pied, attenante aux grandes écuries au pignon nord-est, légèrement en retrait de l’entrée des bâtiments, du côté de l’allée d’honneur :
- salle ouverte sur cuisine
- chambre
- salle de bain, toilettes.
Un accès direct aux écuries peut se faire par la sellerie, de l’intérieur de la maison.
* Bergerie de 5 loges 64 m², prolongée par volière ou chenil grillagé. Douche chevaux.
* 2 cabanons de jardin dans le parc.
* Abri chevaux 64 m² dans les parcelles nord.
* Vaste hangar 260 m², à l’écart, pour engins agricoles et voitures (abri chevaux 40 m² donnant dans les terres par l’arrière)
* Devant le hangar, parking et carrière à chevaux pourraient être facilement désherbés.

Les dépendances :

La propriété, entretenue par le gérant de l’accueil, une femme de ménage et une entreprise d’espaces verts, respire l’agrément, la lumière, l’espace, le calme et la joie.
Ce site unique s’avère aussi pratique pour un usage privé que pour l’accueil, ou pour un centre équestre.
Le bus au bout de l’allée (environ 1 km) permet de retrouver la civilisation en quelques minutes.
Le port voisin vous offre mouillage ou port à sec ; tous commerces.
Le bac à 5 min vous remmène dans l’extraordinaire Réserve naturelle de Camargue.

Plans et nombreuses photos supplémentaires sur demande circonstanciée.

Prix : 1 750 000 € A.C.


Ces biens pourraient aussi vous intéresser :
 

Aquitaine

Forteresse médiévale à vendre Exceptionnelle forteresse médiévale à vendre :
extérieurs classés, intérieurs rénovés inscrits monuments historiques, sur douves,
3000 m², 40 pièces tout confort, ascenseur, jacuzzi, informatique etc.
sur 198 ha (bois, landes, étangs).
À 20 min de Green Airpark - nous consulter pour vous y installer !
presentation in English Präsentation auf Deutsch
 

Paris centre (75)

Duplex 470 m² à vendre à Paris Époustouflant appartement duplex de 470 m² à vendre :
quartier exceptionnel du Louvre ; immeuble exceptionnel Art Déco ;
vue exceptionnelle ; aménagements exceptionnels ;
piscine sur les toits, regardant la Seine…